David A. Wilson a été nommé gagnant du prix 2022 C.P. Stacey

by | Nov 22, 2023 | C.P. Stacey Award / Prix C.P. Stacey, War and Society

Logo de prix C.P. Stacey.

Gagnant 2022:

David A. Wilson

Canadian Spy Story

Le Prix C.P Stacey comité au Laurier Centre for the Study of Canada (LCSC)  a récompensé l’historien David A. Wilson de l’Université de Toronto du Prix C.P Stacey dans l’année 2022 pour son travail académique sur l’histoire militaire du Canada.

Canadian Spy Story: Irish Revolutionaries and the Secret Police (Presses de l’université McGill-Queen’s) examine le mouvement Irlandais Fenian du 19ème siècle et ses efforts pour affronter l’impérialisme Britannique en Irlande par une invasion armée et une insurrection en Amérique du Nord Britannique. Dans les années qui ont précédé et suivi la Confédération Canadienne, les Fenians étaient perçus comme une menace sécuritaire et militaire importante. Entre les mains expertes de Wilson, l’histoire des efforts clandestins de la police secrète Canadienne et des autorités Britanniques pour infiltrer et évaluer les réseaux Fenians aux Etats Unis et en Amérique du Nord Britannique constitue une grande histoire et une bonne lecture.

 “Ce livre exceptionnellement bien documenté et a exploré les profondeurs des archives Canadiennes, Américaines et Britanniques, ainsi que des douzaines de journaux et autres publications du 19ème siècle, reconstituant minutieusement la façon dont les autorités ont répondu à une menace révolutionnaire qui visait à frapper en premier les colonies Britanniques en Amérique du nord et ensuite un Canada nouvellement indépendant,” le comité du Prix C.P Stacey a noté. “Les invasions Fenians de 1860s et 1870s sont largement reconnues comme un facteur clé qui a mené à la Confédération Canadienne en 1867, et aujourd’hui les efforts secrets visant à recueillir des renseignements ont donnés aux gouvernements Canadien et Britannique l’information nécessaire pour évaluer la menace pour la défense que représente les Fenians ont définitivement été abordés.”

Wilson est un professeur dans le programme des études celtique au Collège St. Michel et le département d’histoire à l’université de Toronto, en addition d’être l’éditorialiste général du Dictionary du Biography Canadien. Le destinataire de nombreuses récompenses et prix entre le recherche et l’enseignement, Wilson est aussi connu pour sa biographie en deux volumes de Thomas D’Arcy McGee. 

L’historien C.P Stacey était brillant dans sa capacité à contextualiser et à cadrer l’histoire militaire dans ses contextes politiques contemporains. Le comité du prix a collectivement estimé que le travail de Wilson reflétait cette approche, faisant remarquer que Canadian Spy Story est un exemple très lisible de la raison de pourquoi l’histoire militaire a un sens et  une pertinence pour tous les Canadiens. Dans ces pages, nous pouvons voir l’origine de l’histoire de la façon dont les gouvernements en sont venus à comprendre les besoins de défense du Canada en Amérique du Nord et leurs relations avec l’empire Britannique. Les dimensions inhérentes et trilatérales Canadiennes, Britanniques, et Américaines de la défense et de la sécurité sont claires. Des persécutions politiques et sociales auxquelles ont été confrontés les catholiques Irlandais Canadiens au 19ème siècle, il y a des leçons à tirer sur les libertés civiles et sur la façon dont elles peuvent être minées par les efforts visant à assurer la sécurité de L’État. La surveillance secrète des Fenians au Canada et aux États-Unis a parfois conduit à des évaluations approfondies des menaces militaires et à la sécurité intérieure, mais parfois elle a lamentablement échoué. Les recherches approfondies et le récit captivant de Wilson nous montrent comment les espions canadiens, diversement motivés par leur idéologie, religion et intérêt personnel, se sont souvent retrouvés eux-mêmes dans des situations incroyablement dangereuses. C’est une histoire captivante.”

Le comité du prix a été frappé par le nombre de choix considérables lorsqu’ils travaillaient pour choisir le livre gagnant. Il y a deux mentions honorables pour le Prix C.P Stacey de 2022 :

Terry Copp et Alexander Maavara ont produit une vision richement nuancée sur la Première Guerre mondiale telle qu’elle a été vécue dans une des villes les plus diverses et complexes du Canada dans leur écrit, Montreal at War, 1914-1918 (Presses de l’Université de Toronto). Ce livre est fondé sur des connaissances profondes et des recherches sur la ville ainsi qu’une plongée dans des journaux Français et Anglais. Leur investigation sur les mots que les Montréalais utilisaient pour exprimer leur perspective sur la guerre est comparée à côté des documents du gouvernement et des dossiers personnels des soldats volontaires  pour le service en outre-mer. Leurs résultats approfondissent et troublent fréquemment  la compréhension du rôle de Montréal au Québec et au Canada pendant la guerre et au-delà.

Matthew Barrett, dans Scandalous Conduct: Canadian Officer Courts Martial, 1915-1945 (Presses UCB), fournit une étude détaillées des cours martiales des officiers Canadiens et démontre comment le licenciement des militaires a eu une influence sur la conduite des officiers, tout en permettant la rédemption par le service comme les autres grades. En incluant une analyse innovante de la conduite des classes et du gentleman dans son analyse du traitement des officiers indisciplinés sur une période de trente ans, y compris la première et seconde guerre mondiale, avec compétence,Barrett a comblé une lacune de l’historiographie.

A propos du prix C.P. Stacey

Le Prix C.P Stacey est nommé en l’honneur de Charles Perry Stacey, officier historique de l’armée canadienne durant la Seconde Guerre mondiale et plus tard  professeur d’histoire à l’université de Toronto. Ce prix est décerné chaque année au meilleur livre dans le domaine de l’histoire militaire canadienne, incluant l’étude de la guerre et de la société. Le gagnant reçoit un prix de 1,000$, rendu possible grâce au généreux soutien de John et Pattie Cleghorn et de leur famille ainsi que du département d’histoire de l’Université de Wilfrid Laurier. Le LCSC a repris la responsabilité de l’administration du prix en 2018 du Comité Canadien pour l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Le comité du prix C.P Stacey du 2022 était composé du Kevin Spooner (Université de Wilfrid Laurier; directeur, LCSC), Isabel Campbell (Directrice du l’histoire et patrimoine, Quartier général du défense national, Ottawa), et Lee Windsor (L’Université du Nouveau-Brunswick).

Anciens gagnants

 

2020-21   |   Irene Gammel, I Can Only Paint: The Story of Battlefield Artist Mary Riter Hamilton (McGill-Queen’s University Press)

2019   |   Bob Bergen, Scattering Chaff: Canadian Air Power and Censorship During the Kosovo War (University of Calgary Press)

2018   |   Jonathan F. Vance, A Township at War (Wilfrid Laurier University Press)

2017   |   Geoffrey Hayes, Crerar’s Lieutenants: Inventing the Canadian Junior Army Officer, 1939-45 (UBC Press)

2016   |   Brock Millman, Polarity, Patriotism and Dissent in Great War Canada, 1914-1919 (University of Toronto Press)

2015   |   Norman Hillmer, O.D. Skelton: A Portrait of Canadian Ambition (University of Toronto Press)

2014   |   Tim Cook, The Necessary War, Volume 1: Canadians Fighting The Second World War: 1939-1943 (Allen Lane)

2014   |   Richard M. Reid, African Canadians in Union Blue: Volunteering for the Cause in the Civil War (UBC Press)

2013   |   Teresa Iacobelli, Death or Deliverance: Canadian Courts Martial in the Great War (UBC Press)

2012   |   Andrew Burtch, Give Me Shelter: The Failure of Canada’s Cold War Civil Defence (UBC Press)

2011   |   Dean Frederick Oliver and Jack Granatstein, The Oxford Companion to Canadian Military History (Oxford University Press)

2009   |   Kevin Spooner, Canada, The Congo Crisis and U.N. Peacekeeping 1960-64 (UBC Press)

2008   |   Paul Douglas Dickson: A Thoroughly Canadian General: A Biography of General H.D.G. Crerar (McGill-Queen’s University Press)

2008   |   Stephen Brumwell, Paths of Glory: The Life and Death of General James Wolfe (McGill-Queen’s University Press)

2006   |   Douglas Delaney, Bert Hoffmeister: The Soldier’s General (UBC Press)

2004   |   Béatrice Richard, La mémoire de Dieppe: Radioscopie d’un mythe (VLB éditeur)

2004   |   Marc Milner, Battle of the Atlantic (Vanwell Publishing Ltd.)

2002   |   Brian Tennyson and Roger Sarty, Guardian of the Gulf: Sydney, Cape Breton and the Atlantic Wars (University of Toronto Press)

2000   |   Tim Cook, No Place to Run: The Canadian Corps and Gas Warfare in the First World War (UBC Press)

1998   |   Jonathan Vance, Death So Noble: Memory, Meaning and the First World War (UBC Press)

1996   |   George Blackburn, The Guns of Victory (McClelland & Stewart)

1994   |   Desmond Morton, When Your Number’s Up: The Canadian Soldier in the First World War (Vintage Canada)

1992   |   Bill McAndrew and Terry Copp, Battle Exhaustion: Soldiers and Psychiatrists in the Canadian Army, 1939-1945 (McGill-Queen’s University Press)

1990   |   Robert Vogel and Terry Copp, Maple Leaf Route

1988   |   Norman Hillmer and W. A. B. Douglas, The Official History of the Royal Canadian Air Force, Volume II: The Creation of a National Air Force (University of Toronto Press)